L’inclusion des seniors dans les processus politiques

Le Conseil Suisse des AĂźnĂ©s (CSA), rĂ©uni à l’occasion de son AssemblĂ©e des dĂ©lĂ©guĂ©s à Lugano, revendique avec insistance l’inclusion des seniors dans les processus politiques à tous les niveaux de notre Etat

Le CSA lui-mĂȘme agit au niveau national en tant qu’organe, mis en place par le Conseil fĂ©dĂ©ral, devant faire valoir les intĂ©rĂȘts de la population la plus ĂągĂ©e envers l’administration et les autoritĂ©s. De nombreuses autoritĂ©s ont encore et toujours de la peine avec les personnes de plus de 65 ans; elles s’en occupent et en parlent, mais peu directement avec elles. Ainsi le CSA doit sans cesse lutter pour sa reprĂ©sentation dans les plus importantes commissions extraparlementaires pour l’AVS, la LPP, la LAMal et l’habitat, alors que des offices administratifs sont surreprĂ©sentĂ©s dans ces organes. Alors que le CSA put maintenir sa position auprĂšs de la ConfĂ©dĂ©ration avec beaucoup de peine, les seniors ne sont aucunement reprĂ©sentĂ©s dans la plupart des cantons. La grande exception est le Tessin, qui a crĂ©Ă© un Conseil cantonal des seniors, qui assure le contact institutionnel avec les autoritĂ©s cantonales. C’est pourquoi le CSA exige que tous les cantons crĂ©ent les organes correspondants et cherchent activement le dialogue avec les seniors.