Le Conseil Suisse des Aînés, CSA, soutient l’initiative populaire fédérale “Pour des soins forts”.

Une crise des soins infirmiers est latente en Suisse. Nous manquons de personnels soignants. En raison des charges de travail élevées et de conditions de travail difficiles, 25 000 postes d’infirmières sont actuellement vacants. Chaque année, la formation enregistre un déficit de 3000 infirmières qualifiées. De plus, au bout de quelques années, un tiers des…

détails… Le Conseil Suisse des Aînés, CSA, soutient l’initiative populaire fédérale “Pour des soins forts”.

Le Conseil suisse des aînés existe depuis novembre 2001 et a qualité d’organe consultatif du Conseil fédéral pour les questions de la vieillesse.

Le Conseil suisse des aînés représente les intérêts économiques et sociaux des aînés face à la Confédération, aux diverses associations et institutions, aux médias et à la société en général.

Eu égard au développement démographique futur selon lequel les aînés devraient représenter jusqu’à un quart de l’ensemble de la population, il est important, qu’à l’avenir, les dispositions légales respectent mieux le contrat entre les générations.

Il ne s’agit pas de créer des privilèges en faveur des seniors, mais plutôt d’édicter des dispositions qui tiennent mieux compte de leurs besoins.