Financement additionnel de l’AI: Le CSA dit OUI

Votation du 27 septembre 2009 sur le financement additionnel de l’AI Le Conseil suisse des aìnés ( CSA ) dit OUI à la solidarité avec les invalides et à l’assainissement de l’assurance-invalidité Le CSA continue à soutenir et à vouloir une assurance-invalidité forte, en mesure d’assumer vraiment sa tâche sociale envers toutes les personnes qui

Votation du 27 septembre 2009 sur le financement additionnel de l’AI
Le Conseil suisse des aìnés ( CSA ) dit OUI à la solidarité avec les invalides et à l’assainissement de l’assurance-invalidité

Le CSA continue à soutenir et à vouloir une assurance-invalidité forte, en mesure d’assumer vraiment sa tâche sociale envers toutes les personnes qui sont victimes de handicaps physiques et psychiques.

Le CSA aurait certes préféré d’autres voies pour améliorer la situation financière de l’AI, mais il accepte le financement additionnel par la TVA tel qu’il est proposé car il est nécessaire. En plus, il permettra enfin à l’AI de sortir du Fonds AVS. La situation actuelle de brouillage entre le financement de l’AVS et celui de l’AI au sein du Fonds AVS est absurde et n’est favorable ni à l’une ni à l’autre. Le CSA regrette que la gestion financière de l’AI n’ait pas été franchement assumée dès sa mise en oeuvre par les autorités politiques.

Vu la situation actuelle, le CSA appelle les citoyens et les citoyennes, et surtout les retraités, à voter OUI au financement additionnel de l’AI par la TVA.

Pour tout renseignement complémentaire, adressez vous à: Gérard Heimberg, Président du groupe de travail “Sécurité sociale” du CSA, tél. 021 807 36 36, E-Mail: gheimberg@bluewin.ch (en français) Margareta Annen-Ruf, Mitglied SSR-Ausschuss, tél. 033 251 36 13, E-Mail margareta.annen-ruf@bluewin.ch (en allemand)